On retient notre souffle pour le match Argentine-Nigeria

Passez la balle !

Les Super Eagles disputent leur dernier match de poule contre l’Argentine aujourd’hui à 18h TU. Notre souffle sera courte. Un match de football n’est jamais une problème de mathématiques, tous les retournements de situation sont possibles. Trois équipes africaines ont déjà fait leurs valise : le Maroc, la Tunisie et l’Egypte. Mais les compagnons de John Mikel Obi sont encore dans la place.

Ce billet a été initialement publié sur benehonyiglo.mondoblog.org.

A la différence des autres continents, l’Afrique est souvent derrière ses équipes. Ces dernières, loin de porter sur leurs épaules l’espoir de leur seul pays, portent aussi l’espoir d’un continent, en tout cas celui des Africains amoureux du ballon rond. A ce moment de la compétition, il n’y a plus de frontière : qu’on soit Ghanéen, Togolais, Camerounais, Kenyan ou Sud-Africain, tous les regards et les espérances sont tournés vers les poulains de Gernot Rohr.

Après leur prestation décevante face à la Croatie et la revanche prise contre l’Islande, l’exploit de la victoire est possible contre les compères de Léo Messi.

Victor Moses, l’attaquant de Chelsea FC, doit faire éclore tout son talent, ainsi que Musa, le double auteur contre l’Islande. Les Super Eagles doivent survoler la défense argentine qui comptera certainement sur les talents de Javier Mascherano, Marcos Acuna ou Gabriel Mercado  pour lui faire barrage.

Au compteur, la rencontre de ce soir sera la cinquième confrontation entre l’Albiceste et les Super Eagles en coupe du monde, avec 4 victoires pour l’Argentine. Une victoire des Super Eagles ferait enfin bouger la balance. J’attends une excellente prestation des Nigérians, qui me fera hurler de joie et péter mes cordes vocales…

Et cette chanson sera la prophétie réalisée pour les argentins.

Si les Super Eagles échouent à se qualifier, il ne restera plus que le Sénégal pour espérer voir une équipe africaine en huitièmes de finale.

The following two tabs change content below.
benedicta
Togolaise (et trop fière de l'être), de formation littéraire et maman de garçons, je tisse ma vie avec ces petits bouts de rien qui font partie de mon quotidien. Je vous invite à (re)découvrir par mes écrits la vie de ces personnes aux métiers parfois oubliés, de la fiction et mes états d'âme....Allons-y!!!!
benedicta

Derniers articles parbenedicta (voir tous)

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *