Mondial 2018 : l’espoir de l’Afrique repose désormais sur les épaules des Lions

Passez la balle !

Pour son retour en Coupe du monde, le Sénégal a battu la Pologne 2-1, mardi 19 juin à Moscou, dans le groupe H du Mondial 2018. C’est la première victoire d’une équipe africaine en Russie, les Lions de la Teranga permettent ainsi aux Sénégalais, mais aussi aux millions de supporters africains, de rêver…

Ce billet a initialement été publié sur  guineeverdure.mondoblog.org

Après 16 longues années d’absence au Mondial, l’équipe du Sénégal jouera donc le deuxième tour de la Coupe du monde. Le Japon et le Sénégal prennent conjointement la tête du classement de leur groupe avec leurs victoires respectives sur la Colombie et la Pologne, (le groupe H = Sénégal, Japon, Pologne et Colombie). Les Lions sont aujourd’hui deuxième, avec trois points, ils doivent maintenant affronter le Japon puis la Colombie.

Selon Aliou Cissé, entraîneur du Sénégal depuis mars 2015, c’est une grande fierté de représenter l’Afrique toute entière : « tout le continent est derrière nous, je reçois des coups de fil de partout, les gens  croient en nous », a-t-il dit sur lequipe.fr  avant d’ajouter que son équipe a gagné grâce à la discipline, mais aussi grâce à sa force dans les transitions offensives et défensives en première période de match.

Les réactions…

Cette déclaration du sélectionneur sénégalais a tout son pesant d’or sur les réseaux sociaux. Des milliers de supporters africains se sentent sauvés par le bâton magique du football sénégalais grâce à la victoire des Lions. En tous cas, l’espoir est permis…

Un autre internaute plante le décor en rappelant les exploits des poulains d’Aliou Cissé lors des qualifications pour ce mondial au pays de Vladimir Poutine.

Le sort bien connu des autres

Heureusement que le Sénégal a battu la Pologne, sinon le début de cette Coupe du monde aurait été bien triste pour les cinq équipes africaines.
Le Sénégal porte seul l’espoir de l’Afrique dans la mesure où le sort des autres équipes africaines est déjà scellé. Mis à part le Nigéria, qui connaîtra son sort après sa rencontre avec l’Islande vendredi, et la Tunisie qui doit encore gagner ses deux prochains matchs (contre la Belgique et contre l’Angleterre), le Maroc et l’Egypte ont déjà rangé leurs drapeaux…

Le Maroc doit plier bagage après ses deux défaites, d’abord contre l’Iran, puis contre le Portugal de Christiano Ronaldo sur un score d’un but à zéro.

Les Pharaons d’Egypte ont eux aussi été battus deux fois, par l’Uruguay (0-1) et par la Russie (3-1). Ils espéraient se frotter les mains en misant sur une défaite de La Céleste uruguayenne face à  l’Arabie Saoudite. Hélas ! Le groupe A réservait ses surprises… et l’Uruguay a fait la différence ce mercredi 20 juin contre l’Egypte (1-0). Malheureusement pour les Pharaons, les carottes sont cuites.

La Tunisie a échoué en fin de match contre l’Angleterre (2-1), elle a fait face à une équipe anglaise déterminée pour les huitième de finale et a perdu en toute fin de course. Il n’y a désormais plus une lueur d’espoir pour la Tunisie.

Quant aux Super Eagles du Nigéria, ils n’ont pas su tenir tête à la Croatie (2-0), ils n’ont malheureusement pas été à la hauteur de leur niveau en qualification. Il leur reste un match à jouer contre avec l’Islande.

Au final, les yeux restent braqués sur l’équipe du Sénégal qui semble bien partie pour le deuxième tour de ce Mondial 2018. L’espoir de l’Afrique repose donc désormais sur les épaules des Lions.

 

 

The following two tabs change content below.

Hippolyte Batumbla

Je suis journaliste de formation. Actuellement prof assistant à l'Institut supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC) de Kountia en Guinée Conakry. J'aime écrire. Cela me fascine tellement; voilà pourquoi, je m'intéresse à un peu de tout.

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *